Participation des élèves aux commémorations

05/12/2019

discours de Mr Lenglet président du SIVU du 21/09/2019

Monsieur le Conseiller Départemental

Madame, Messieurs les Maires, Adjoints et Conseillers Municipaux

Monsieur le Président de l'AMC

Madame, Messieurs les Présidents d'Association

Madame La Directrice,

Mesdames, Messieurs,

Les enfants,

Je tiens tout d'abord à vous dire merci, merci pour votre présence qui témoigne de l'attachement que vous portez à la transmission de notre mémoire.

Le 22 Août 1944, il y a 75 ans, les allemands quittaient Orthez et peu à peu le Béarn et la France allaient retrouver la liberté. Liberté, au prix d'années de souffrance, de privations, d'occupation mais aussi de résistance !

Ici, à quelques pas de la ligne de démarcation des citoyens, anonymes pour la plupart avaient aidé à passer en zone libre : à pied, en barques, en charrette, en bicyclette on tentait l'aventure pour retrouver un peu de liberté !

Certains avaient caché des enfants juifs, au prix de leur vie, d'autres réfractaires au STO, d'autres des fugitifs du camp de Gurs, tous avaient contribué un peu à leur manière à résister ! La fierté de la France c'était eux !

D'autres aussi avaient contribué tout simplement à rester des êtres humains, en offrant un repas, en tendant la main, ou d'un simple regard en permettant de fuir !

Tous avaient par leurs actes, aussi minimes soient-ils, redonné l'espoir !

Il y a quelques semaines Orthez rendait hommage à l'un des siens qui avait payé de sa vie le désir de vivre libre : Daniel Argote ! Aujourd'hui le collège que fréquentent la plupart de nos écoliers porte son nom, mais combien d'entre eux savent qui était Daniel Argote ? Notre devoir de mémoire doit rester intact et l'oublier serait impardonnable !

Je ne voudrai pas oublier, en ce jour, nos soldats qui sont tombés récemment en luttant contre le fanatisme, ni les forces de l'ordre dans leur lutte contre les terroristes.

Résistance pour la Liberté ! Voici deux mots qui claquent comme un drapeau ! Dans notre monde moderne certains murs se sont écroulés mais hélas d'autres ont vu le jour (en Palestine, aux Etats-Unis, en Europe et en bien des endroits). Les leçons de l'histoire n'ont pas été retenues par tous !

Résistance et Liberté sont inséparables ! Résistance contre l'obscurantisme, résistance contre l'oppression, résistance contre la violence faite aux femmes, résistance contre le pouvoir des plus forts sur les plus faibles !

Liberté de vivre autrement, liberté de croire qu'un monde meilleur est possible, liberté d'aimer, liberté de manifester !

En ce jour j'aimerai que nous rendions hommage à tous ceux qui dans le monde luttent pour vivre libres, libres de donner un espoir à leurs enfants, l'espoir d'un monde où les sourires refleuriront et les larmes s'estomperont !

Et comme Aragon rendant justice au réseau Manouchian :

« Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent

Vingt et trois qui donnaient leur cœur avant le temps

Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant

Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir

Vingt et trois qui ciraient le France en s'abattant ! »